Les adhérents à une mutuelle peuvent généralement inclure un ou plusieurs ayants droit dans leur contrat santé pour qu’ils puissent bénéficier des mêmes garanties qu’eux. À priori, cette pratique semble avantageuse mais est-ce vraiment le cas ? Avant de rattacher un ayant dans votre mutuelle santé, prenez toutes les informations qui suivent en considération.

Les personnes pouvant devenir des ayants droit mutuelle

La plupart des assurés rattachent les membres de leur famille dans leur contrat de mutuelle. Souvent, les ayants droit sont :

  • le partenaire (époux, concubin) ;
  • les enfants (ceux de l’assuré et de son partenaire) ;
  • les ascendants (parents, beaux-parents, grands-parents) vivant avec l’assuré, s’occupant de la tenue de la maison et de l’éducation des enfants de moins de 14 ans (2 enfants minimum) ;
  • les personnes n’ayant aucun lien de parenté avec l’assuré mais étant à sa charge depuis 12 mois ou plus.

À savoir que la majorité des mutuelles n’acceptent pas les enfants âgés de plus de 25 ans comme ayants droit, sauf s’ils sont encore étudiants. Certains organismes fixent même cette limite d’âge à 18 ou 20 ans. Il faudra donc vérifier ce paramètre avant de choisir votre mutuelle si vous envisagez de rattacher vos enfants.

En outre, les ayants droit peuvent être classifiés en deux catégories :

  • les ayants droit dépendants qui n’ont pas de carte vitale comme les enfants de moins de 16 ans ;
  • les ayants droit autonomes qui possèdent une carte vitale indépendante et peuvent percevoir leurs propres remboursements.

Comment rattacher un ayant droit à sa mutuelle ?

Au moment de la souscription, la mutuelle vous demandera de lui fournir votre attestation des droits à la Sécurité Sociale. C’est un justificatif de la validité de vos droits et il contient également tous vos éventuels ayants droit. Si vous voulez en ajouter d’autres, vous serez dans l’obligation de les déclarer en amont auprès de l’Assurance Maladie. Pour cela, vous aurez à remplir des formulaires en fonction de chaque ayant droit à ajouter (un enfant mineur, une personne majeure, un concubin).

Ajouter des ayants droit à sa mutuelle : à quel prix ?

Chaque mutuelle a ses propres grilles tarifaires mais les options de cotisation suivantes sont souvent proposées aux assurés avec des ayants droit :

  • une cotisation individuelle par ayant droit ;
  • une cotisation familiale globale ;
  • la gratuité de l’ajout du 3ème ayant droit.

Si vous travaillez dans le secteur privé, votre employeur doit vous couvrir mais pas vos ayants droit qui seront alors à votre charge. Bien évidemment, plus vous rattacherez des bénéficiaires à votre contrat de mutuelle santé, plus la cotisation sera importante. Faites bien le calcul pour être sûr que l’opération en vaut la peine.

En conclusion, ajouter des ayants droit à votre contrat de mutuelle santé peut vous apporter de nombreux avantages. Les frais de santé de toute votre famille seront réduits et vos proches bénéficieront des mêmes garanties que vous. En revanche, cette solution peut être moins intéressante si vous rattachez un nombre relativement élevé d’ayants droit.